La Comédie des erreurs aux Bouffes du Nord sans faux pas

Ce qu’il y a de bien quand on va au Théâtre, c’est qu’on est assuré de ne pas être surpris. Un décor minimaliste, un jeu austère, peu ou pas de lumière, ou comme disait Delerm (c’est peut-être ringard de le citer) : « pas de décor, pas de costume, c’était une putain d’idée ». Alors aux Bouffes qu’en est-il ? Je dois dire qu’on était bien loin du monologue Shakespearien. Lire la suite

Publicités