J’ai vu Black Swan et j’ai vu mourir les cygnes : faux plats et mauvais heurts

Voilà le grand film de Darren Aronofsky, sa pièce maîtresse. Tout est là : Nathalie Portman, Vincent Cassel, le Lac des Cygnes, un Tchaïkovski  et un Begichev ! Génial, l’adaptation moderne d’un opéra classique qui a fait le tour du monde. On oserait croire que l’art sera au rendez-vous, que la finesse d’une œuvre tant interprétée n’en sera que « parfaite », remise à neuf par Aronofsky à la direction et Portman à l’exécution, une œuvre qui serait comme dépoussiérée par le génie cinématographique américain ?! Pourtant il n’en est rien, ça n’a été que migraine (la mienne) et heurts (le film). Retour sur un bad movie qui marche très bien.

Lire la suite

Publicités