Balance & Roule – playlist 2011

Moustache est encore là. Un peu diminué, dilettante et débordé. Mais plus pour longtemps. Si certains projets ont capoté (le projet de magazine internet), d’autres avancent, dans l’ombre. Lire la suite

A Darkness rises up, Broken Records

Vodpod videos no longer available.

Broken Records

A Darkness Rises up

 

Personne ou presque ne s’en était aperçu : les écossais de Broken Records ont sorti leur nouvel album le mois dernier, intitulé Let Me Come Home (lien Spotify). En attendant une nécessaire chronique consacrée à cet album grandiose, dans la lignée de Arcade Fire et Bruce Springsteen (époque Darkness on the Edge of Town), voilà de quoi vous donner l’eau à la bouche !

Plants and Animals, la la la

En musique, souvent, le premier contact ne compte pas. Il faut parfois du temps pour apprécier une chanson, un album. Le temps de pénétrer dans un univers, de s’y sentir chez soi. Les albums qui durent sont ceux qui nous ont résisté avant de s’avouer vaincus. Pourtant, la musique de Plants and Animals n’appartient pas à cette catégorie. Les chansons des canadiens ont quelque chose d’immédiat, une légèreté qui vous emporte progressivement, naturellement. En deux minutes, vous êtes chez vous. Lire la suite

Stop Making Sense : la grande messe humaniste de Talking Heads

Ça va faire un certain temps que je connais et apprécie Talking Heads, groupe fétiche des jeunes années new wave de mon papa. Pourtant, je dois l’avouer, je n’avais jusque là rien compris à ce melting-pot anarchique de funk, de rock et de ce qu’on appellera plus tard la world music, le Remain in Light qui trônait dans ma discothèque relevant plus du classique à avoir que de l’objet idolâtré. Mais tout ça, c’est du passé. Depuis, mon papa m’a montré Stop Making Sense, considéré par beaucoup comme le plus grand film-concert de tous les temps. C’était en l’an de grâce 1984, au Pantages Theatre d’Hollywood. Lire la suite

« Oh toutes ces choses qui m’ont fait tant de mal » : 33 Tours, d’Alex Beaupain

Le sujet : homme très très intime de 36 ans, études discrètes à Sciences Po Paris, « fils d’une institutrice et d’un cheminot qui lui donnent très tôt le goût de la culture », sourire narquois et faussement doux. Écrit les B.O de Christophe Honoré, son ami très très intime. Aime les feuilles mortes, redoute la petite pluie fine, rêve de chemises-polos toujours propres. Distinction ? Être un des plus fameux spécimens de nombrils préfabriqués du Paris musical. Lire la suite

How To Dress Well et Chromeo filmés par Yourstru.ly

Voici des artistes différents filmés par les géniaux Yourstru.ly. D’abord, How To Dress Well, sur le fil du rasoir. Ensuite, le groove de Chromeo.

Bon weekend.

Vodpod videos no longer available.

How To Dress Well

Waking Up To Life Sometimes Seems Worse

 

 

Vodpod videos no longer available.

Chromeo

Don’t Walk Away

 

Chromeo a aussi commis le très bon Night By Night, il y a quelques temps déjà.