Souhaiter la bonne année, ça n’a de sens qu’après coup

Voici un mois de passé en 2011. Voici pour nous l’occasion de vous souhaiter une année, bonne ou mauvaise, mais déjà une année. Pour la suite, le retour de nos articles sur Moustache, la liberté des sujets, la diversité des thèmes que l’on veut aborder. En attendant (toujours) un magazine pdf qui se développe petit à petit, j’espère que vous nous lirez encore cette année. Passez une année la meilleure qu’il soit, Moustache vous aime.

(et riez, surtout, riez) :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s