Surf music, Théâtre amateur, Dans ses yeux (J.J. Campanella) et Roland Garros (semaine du 31 mai)

Cette semaine : “Les chroniqueurs de Moustache, ce sont vraiment des gens heureux ?” m’a demandé hier une amie, après avoir lu des chroniques sur The Smiths, Cash ou Arnaud Fleurent-Didier. Bonne question. Mais, croyez-le ou non, le chat Moustache n’est pas un dépressif chronique, gobant les groupes indés comme autant de pilules de prozac et n’envisageant la musique qu’une corde nouée autour du cou. La preuve, cette semaine, Moustache a levé les yeux, a vu qu’il faisait beau, et eu la soudaine envie de parler de surf music. Histoire de devancer l’été.

Ainsi, votre serviteur fait l’éloge de l’American Surf music, Souricat relève la grandeur et la décadence du théâtre amateur. Pour Sophie, c’est Roland Garros. Et Cmignon parle, un peu en retard, de Dans ses yeux de J.J. Campanella.

Bonne semaine et bonne lecture.

À la Une :


Le rock’n’roll est mort, vive la surf music !

par Vickyroi.


Grandeur et décadence du théâtre amateur

par Souricat.


Roland Garros : petit précis à l’usage des télespectateurs

par Sophie.

Dans ses yeux de J.J. Campanella

par Cmignon.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s