La Comtesse de Julie Delpy, le shoegazing, Luchini et The National, le meilleur groupe du monde (semaine du 10 mai)

Cette semaine Moustache veut se frotter à l’actualité. Juste un peu, histoire de montrer qu’il est bien éveillé. En grande émulation, Moustache continue d’offrir son point de vue, simplement, espérant conquérir le monde un jour.

Alors cette semaine sur Moustache, vous pourrez vous laisser tenter par la saveur glaciale et ardente de La Comtesse de Julie Delpy. Sinon, écouter le dernier album de The National (sortie le 11 mai) tout en lisant l’article d’Emmanuel sur le meilleur groupe du Monde. Un peu moins à chaud, mais tout autant dans l’air du temps, nous vous proposons la lecture ou la relecture de l’article sur Luchini qui lit Muray au Théâtre de l’Atelier, et pour célébrer la sortie du nouveau single de The Pains of Being Pure at Heart, un peu de shoegazing.

Bonne semaine et bonne lecture.

À la Une :

La Comtesse de Julie Delpy, une saveur glaciale et ardente.

par Cmignon et Purepains, notre chroniqueur vedette.

Le retour du meilleur groupe du monde (The National – High Violet)

par Emmanuel.


Fabrice Luchini lit Philippe Muray au Théâtre de l’Atelier

par Astérion.


Les oiseaux bleus sous le bitume : l’ici et l’ailleurs du shoegazing

par Purepains, notre chroniqueur vedette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s