Cette semaine : Doisneau, Theophilus London, Manhattan Medea et l’indie rock épique

Cette semaine, retour du bilan de la semaine. De façon générale, Moustache se porte bien. Il s’étire, se fait les griffes et paresse nonchalamment de canapés en coussins moelleux. Il grandit aussi : nous comptons désormais 7 contributeurs réguliers (dont Souricat, qui nous rejoint cette semaine). Retour donc, sans plus attendre, sur notre semaine.


  • L’épique dans l’indie rock. « L’épique, espace du dépassement de soi, résonne dans l’histoire du rock comme une incarnation moderne du mythe. »

  • Theophilus London « Un rap ultra efficace, décontracté, sensuel et, toujours, à la limite du foutage de gueule ».
  • Revue du Web n°8. Gainsbourg en studio, la coquille de BHL, Fantastic Mr. Fox (le nouveau film de Wes Anderson), Saint (ou sein ?) Chatroulette, garde à vue à 14 ans, albums cultes oubliés.
  • Doisneau, réalisme poétique « Survivre à l’angoisse de ne pas être. Approché d’une manière inédite, on  découvre une face méconnue du photographe, qui fait tomber ce masque pittoresque qui caractérise son style pour nombre d’entre nous. »
  • Manhattan Medea. « En arrivant avec une heure d’avance au théâtre de la Colline, j’appréhendais déjà l’attente et l’ennui qui en découleraient. Passé la porte, je descends l’escalier et je croise en passant une jeune fille vêtue d’une robe blanche de dentelles déchirée et ensanglantée en train de monter sur des marches qui mènent droit dans le mur. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s