Tintin est-il mort ?


Tintin a 80 ans! Et alors que se multiplient les publications pour fêter cet anniversaire, et que l’adaptation réalisée par Steve Spielberg et Peter Jackson est prévue pour Noël 2011, une question importante mérite d’être posée : Tintin peut-il plaire aux générations futures?

C’est un étrange pari que sont en train de faire Steven Spielberg et Peter Jackson : adapter l’œuvre d’Hergé sur le grand écran. Après vingt ans à discuter, écrire, chercher un financement et un support valable, Spielberg tient enfin son Tintin. Avec l’aide de Peter Jackson, il vient de terminer la première phase de production du premier film. Mais n’est-il pas un peu trop tard? Étant une adepte de Tintin depuis mon plus jeune âge, j’aimerai vous dire non. Et pourtant il n’est vraiment pas assuré que ce film soit un succès tant l’enthousiasme des jeunes générations pour le célèbre reporter à la houppette semble disparaître peu à peu. Aujourd’hui Tintin parait désuet, il ne correspond plus aux attentes de notre époque. Et comment pourrait-il en être autrement? Tintin n’est pas un super-héros, ce n’est même pas vraiment un adulte, il n’est pas beau, il est asexué et porte des pantalons de golf. Il est dorénavant très compliqué pour les jeunes générations de s’identifier à ce type de personnage. Tintin a vieilli tout simplement. Ce qui semblait moderne à l’époque (fusée, écran de télévision en couleur, avion…) parait anodin et le contexte politique si important dans l’univers de Tintin n’a que peu de résonance  aujourd’hui. Un des chefs d’œuvre d’Hergé est le conflit entre la Bordurie et la Syldavie. Présent dans de nombreux albums (Le sceptre d’Ottokar, Objectif Lune, L’affaire Tournesol…), il met face à face un pays totalitaire (savant mélange entre l’Allemagne nazi et l’URSS de Staline) et un pays rural (croisement de certains pays de l’Est tel que la Hongrie et des pays des Balkans) qui se trouve en proie aux attaques constantes du premier. Jusque il y a encore une vingtaine d’années ce conflit parlait, même aux plus jeunes.  Il rappelait tantôt la Guerre froide, tantôt la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, cela évoque une histoire de moins en moins contemporaine.

De plus, les polémiques entourant Hergé n’aident pas vraiment Tintin. Depuis de nombreuses années les choix politiques de Hergé continuent de déplaire. De son vivant, l’auteur a été accusé de nombreux torts et avec sa mort cela ne s’est pas vraiment arrangé. Accusé de visions colonialistes dans certains de ses albums, notamment Tintin au Congo qu’il décrit lui même comme un album raté et très insultant, il fut aussi critiqué pour avoir continué à écrire dans le journal Le soir malgré le contrôle exercé par les allemands sur ce dernier. Amis de collaborationnistes mais aussi de résistants, ses positions ou plutôt ses absences de positions durant la seconde guerre mondiale ont provoqué de nombreux tollés en Belgique. Toutes ces polémiques, justifiées ou non, car certains actes ou propos d’Hergé ne peuvent être effacés ou minimisés, ternissent l’image de Tintin. Évidemment, cette question du « doit-on lire un livre écrit par un homme aux idées plus que douteuses? » s’applique à d’autres auteurs, mais dans ce cas précis on parle d’une œuvre de littérature de jeunesse qui, selon certains parents, renvoi de mauvais signaux. La différence entre la pensée de l’auteur et le contenu de ses œuvres n’est malheureusement pas toujours faite.

Alors si l’on conjugue l’âge de l’œuvre, les polémiques sur l’auteur et la méconnaissance des américains sur le jeune héros, il y a peu de chances que le film soit un succès en dehors de la vieille Europe. S’il l’est, et je l’espère, Tintin sera redécouvert et pourra de nouveau évoquer les voyages, l’aventure, l’humanité et l’humour. Car ce sont ces petites choses si simples qui font le charme des aventures de Tintin et Milou. L’œuvre n’est pas parfaite et parait simpliste par moments surtout lors des premiers albums mais c’est un vrai bijoux artistique (Le Lotus bleu, l’Ile noire…) qui inspira de nombreux illustrateurs et qui a fait rêver et s’évader de nombreux enfants lors du XXème siècle. J’espère qu’il en restera ainsi et que Tintin et ses acolytes ne seront pas rangés au placard mais qu’ils continueront d’enquêter, d’inventer, de courir et de jurer dans le cœur de nombreux enfants et de quelques adultes aussi.

3 thoughts on “Tintin est-il mort ?

  1. Tintin représente l’esprit du XX° siècle : la modernité, la vitesse, le choc des cultures, la rencontre de l’Autre, comme Jules Vernes a pu représenter le XIX°.
    Plus encore, l’universalité de l’oeuvre, qui a déjà plu à des centaines de millions de lecteurs, continuera de toucher un large public, j’en suis certain.
    La véritable question est plutôt : lira-t’on encore des bandes dessinées dans le futur, car si c’est le cas, nous sommes assurés que Tintin sera toujours d’actualité.

  2. Ping : Steven Spielberg et Peter Jackson dévoilent les premières images de Tintin « Moustache

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s