Libération d’un homme par le souvenir et la poésie : « Winnipeg, mon amour » de Guy Maddin.

winnipeg mon amour

Embarqué comme l’auteur dans un train où l’on est en demi-sommeil les images nous assaillent, se répètent, la musique angoisse. Des cris, du bruit, on ne sait pas trop où l’on s’aventure. Puis comme un point d’attache pour ne pas perdre pied la voix du narrateur, grave et posée nous donne la main pour embarquer dans le voyage au fond de la mémoire. Malgré tout on se sent partir dans ses propres songes, dans les méandres du souvenir. C’est pourtant bien à Winnipeg que nous arrivons ou dans n’importe quelle « maison natale ». Effort de remémoration de l’auteur et effort pour nous impressionner et nous évoquer notre propre enfance, notre propre passé. Passé douloureux dans le cercle familial, passé détruit par l’urbanisme qui ne cesse de raser/bâtir/raser, temps perdu qu’il faut retrouver  pour mieux vivre le présent.

L’image est belle, le film aussi : construit telles les strophes d’un long poème, alliant l’humour au sarcasme ou au simple souvenir brut. Winnipeg, mon amour n’est pas qu’un film indépendant autobiographique, c’est une création littéraire filmée. En son épicentre l’impression d’une mémoire, sur laquelle le commentaire en recul du réalisateur se pose. Toujours la difficulté de se détacher du passé mais la nécessité de le vivre au présent. Toute cette tension en rimes : « the fork », « the lap », « the fur ». Un cadeau vital au sein d’un mois de novembre propre à la poésie et au souvenir.

Pour aller plus loin :

http://www.guymaddin.net/

2006 : Des trous dans la tête !

2005 : The Saddest Music in the World.

2001 : Dacula, pages tirées du journal d’une vierge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s